h1

Spectacles de Koldo Amestoy

Voir le dossier de presse

BIRIBILKETA, la plume noire

Conteur solo

Pour adultes

Koldo nous conte le premier envol d’un homme devenu un oiseau noir. D’un regard neuf et d’une rencontre à l’autre, il découvre ainsi un monde étonnant.
Plus il s’éloigne de son passé d’homme, et plus il apprend à devenir corbeau, tout en gardant un œil… sur les humains !

Plume noire,
noire de suie,
suit sa voie,
voile au vent,
vent debout,
bouche bée,
belle vue,
vu du ciel,
ciel un trou…

Le corbeau. On le connaît tous. “Mal famé”, rejeté, mais pourtant si proche de nous… Cet oiseau noir nous côtoie. Il nous observe. Et s’il prend part à nos histoires, c’est peut-être bien pour nous amener dans la sienne.

Création avec le partenariat de l’Institut Culturel Basque – Hameka Fabrique des Arts de la Rue – Ville de Cambo-les-Bains – Association Accords – Création visuel : studio Pepper Pump

HARRIOLA MARRIOLA

Conteur solo

Pour adultes

Un homme découvre sur le flanc d’une montagne une large pierre plate sur laquelle sont gravés ces mots : “Celui qui me retournera ne le regrettera pas”…
A partir d’une simple pierre, l’énigme est posée et Koldo construit son spectacle autour de cette pierre mystérieuse pour nous entraîner dans les méandres du monde souterrain.

Simples trous, gouffres, ou profondeurs plus mystérieuses… qu’abritent ces mondes obscurs ? Personnages mythiques, dragons, ours ? Divinités féminines ? Trésors ? Signes inscrits depuis la nuit des temps dans des cavernes enfouies ?… A moins que ce ne soient les plus folles constructions de l’homme, galeries ou couloirs de métro… Ou peut-être tout cela à la fois !

Mais si ce parcours n’était que prétexte ? Et si, entraînés dans ce monde souterrain, c’était notre propre monde, celui “du dessus” que le conteur voulait nous donner à voir ? La dalle de pierre ne serait alors qu’un large miroir. Un miroir aux reflets facétieux…

A propos de Harriola Marriola
“Avec Harriola Marriola, Koldo Amestoy présente un spectacle parfaitement abouti dans l’équilibre entre écriture personnelle et contes de la tradition.
On est ici dans les profondeurs de la terre. Cela, ce sont les contes qui nous le disent, mais Koldo, lui, nous en dit bien plus… Ceux qui ont vu ce spectacle jusqu’à présent, en sont sortis bousculés par la force du récit, son rythme…
Tous les ingrédients du conte sont là, mais aussi tout ce qui fait le conteur : maîtrise, profondeur, retenue, et la part de lui-même qu’il nous livre, juste ce qu’il faut… pour savourer toute la maturité et le talent d’un véritable artisan de la parole.”

Adour, récits de fleuve

Conteur solo

Chroniques et récits pour un public d’adultes

AdourRecitsFleuve1Un jeune pêcheur remonte la rivière Adour à bord d’une petite barque : une tilhole sous voile. Perché en proue, ailes ouvertes en étendard, un grand cormoran attend…
Au fil de l’eau, ils croisent ceux qui vivent avec le fleuve, convoyeurs de radeaux, lavandières, bateliers, mareyeurs, galupiers, paysans… sans oublier les pêcheurs !

Au conteur venu du pays des collines, le fleuve était quasiment inconnu… Jusqu’à sa rencontre avec une bande “d’escumayres”, écumeurs des flots et rives de l’Adour. Navigations, rencontres, témoignages, collectages… et un monde s’ouvre.
Un monde dans lequel des flottilles de petits bateaux de pêche fréquentent encore l’Adour, où les bistrots déversent sur les berges l’ambiance particulière de ces lieux qui accueillent les travailleurs du fleuve. Et l’imaginaire fait le reste…
Jusqu’à cette contrée enfin, au-delà de la nuit des éphémères, où l’on ne sait plus si on navigue dans le rêve ou la réalité.

AdourRecitsFleuve-Christian
… Cela commence par les péripéties de l’Adour, cette rivière capricieuse et vagabonde que les Basques et les Gascons de Baiona et des environs réussirent à faire “débouquer” par une nouvelle brèche dans l’océan, un certain jour du mois d’octobre 1578.
Puis, la vie suivant son cours sur les rives du fleuve et de ses affluents, nous nous retrouvons, il y a une soixantaine d’années environ, à renouer les contacts avec les paysans-métayers, les bateliers, les pêcheurs et autres riverains, et à partager avec eux des histoires du quotidien, des légendes et anecdotes, des situations critiques et conflictuelles parfois, des actions de pêche bien-sûr, des péripéties fantastiques aussi, des moments d’échanges dans les bistrots, des rencontres lors d’une fête des Barthes, des souvenirs d’ici et images d’ailleurs…”

In Vino Fabula

Spectacle conte, chant et musique

Pour adultes – Durée : 70 mn
Duo avec Pantxix Bidart, musicien et chanteur et Koldo Amestoy, conteur

Aneta2

In Vino Fabula est un spectacle qui mêle récits, musiques et chants en lien avec le monde du vin :
Le musicien joue des textes et de la poésie pour les accommoder à sa petite musique… Le conteur joue des références aux mythologies et aux grands auteurs pour réécrire sa petite histoire…
Un spectacle généreux et charpenté comme un bon vin !

IN VINO FABULA ou…
Comment après avoir vu tant d’eau lors du déluge, Noé planta une vigne et fit du vin.
Comment on vit passer, sous l’ombre du figuier, Satan, Bacchus, Dom Pérignon, Martin et son âne, et les premiers vendangeurs.
Comment la porte du pressoir se refermant sur le maître-vigneron, celle de la cave s’ouvrit sur la belle Ardane, fière de son premier vin.
Comment Jésus et ceux de la Noce, Rabelais et Gangantua l’apprécièrent… Avant que n’arrive un jour Johann le slovaque, venu révéler le secret de son propre vin.

Koldo Amestoy et Pantxix Bidart proposent ici un spectacle qui peut se prêter à une rencontre conviviale autour du vin et de la gastronomie : aux plaisirs du conte et de la musique, il est alors possible d’associer les plaisirs du palais !

In Vino Fabula, cette modeste approche du vin a déjà été jouée sur diverses scènes du conte mais aussi dans le vignoble d’Irouléguy, le Madiran (Domaine de Vialla), la Maison des Vins du Jurançon, la Rioja, au Chateau de Vauclaire dans les Côteaux d’Aix en Provence….

Imaginé, écrit et raconté par Koldo Amestoy.
Poèmes, chants et musiques interprétés par Pantxix Bidart

Cumulus vini, periculosus curae est.
Potenedun est cum moderatione !

bandeau invino [640x480]

Dans l’œil du Gypaète

Conte et musique

Pour adultes
Duo avec Anize Amestoy, guitariste et Koldo Amestoy, conteur

Photo Koldo Amestoy Spectacle Dans l'oeil du Gypaète

Dans l’œil du gypaète, il y a le blanc de l’œil : ciel, nid dans la falaise, l’homme sur le sentier.
Dans l’œil du gypaète, il y a la pupille : petit trou noir où se niche le goût de  l’aventure, l’instinct de survie.

Un récit autour de deux frères dont le plus jeune, dans le sillage d’ Icare, rêve de voler en s’inspirant du vol du gypaète barbu.
Et Ugatz le gypaète, à la fois présent et “visible”, mais aussi  fuyant et inaccessible…  car toujours épris de liberté.
Un spectacle sur les symboliques autour la relation entre l’homme et l’oiseau. Le conteur  souligne les liens qui se créent entre eux lorsqu’ils se côtoient dans la nature, s’observent et se suivent. Des liens souvent oubliés, qui dérangent parfois.
Quelques formules,”mélopées”, accompagnent le vol de l’oiseau et la danse de l’homme, la rencontre de l’humain et de l’oiseau…
Enfin, une présentation “pédagogique” du gypaète dans ses œuvres de casseur d’os….


BIDERDI

Conteur solo
Jeune public à partir de 8 ans
Formule familiale : adultes et enfants accompagnés à partir de 8 ans.

Koldo Amestoy Arbre [800x600]La place du village. Nous l’appelons aussi “la place des quatre vents”… tous y passent, tous s’y croisent, hommes, femmes, enfants, mais aussi parfois une petite Lamina fuyant le soleil du matin… Là, joue également le petit Martintxo qui déroba le secret du blé aux immenses Basajaunak, les seigneurs de la montagne…

Il y a aussi les voyageurs, ceux qui viennent de pays plus ou moins lointains, et transportent avec eux leurs histoires : histoires de loups, de sorcier et de bouc… jusqu’aux sept étoiles là-haut, celles de la Grande-ourse.

Et puis, Xango le danseur, toujours partant pour on ne sait quelle noce.

Le  Récit’ag, une création spécifique pour accompagner un projet :

Intxauseta-1Pour marquer un événement d’une façon exceptionnelle et singulière : hommage, inauguration de lieu, visite insolite, “pochette surprise”…
Le Récit’ag, c’est d’abord l’élaboration d’un texte inédit, après une série de rencontres et d’échanges, de collectes, de recherches sur le terrain. Enfin, un travail d’écriture et de répétitions plusieurs semaines en amont.
Le Récit’ag est bâti autour d’un thème et d’un objectif défini en commun, mais le récit pourra prendre du recul avec un regard plutôt ironique ou impertinent, pour raconter au final une histoire singulière.
Le Récit’ag est une création présentée en public, avec selon le projet, la parole directe du conteur en solo ou, en compagnie d’un musicien ou bien, de plusieurs intervenants ou/et d’artistes programmés pour l’occasion.
Le  Récit’ag,  c’est le fil rouge du spectacle, le fil conducteur de l’événement.

Quelques exemples de Récit’ag créés par Koldo Amestoy au fil des ans :
Lors des spectacles de danses Kond’harian et Axuri Beltza du chorégraphe Juan Antonio Urbeltz sur les grandes  scènes du Pays Basque ; dans le cadre d’un projet immobilier en complicité avec l’architecte Xavier Leibar à Ciboure ; pour fêter les 20 ans de la Kaskarot Banda au Jai Alai de St Jean de Luz ;  “Le laurier d’or” pour illustrer une œuvre du compositeur Peio Çabalette, interprété sur scène en compagnie de l’orchestre Bayonne Côte-Basque, au théâtre de Bayonne ; conteur-guide sur sept lieux patrimoniaux en partenariat avec la Mairie de Bayonne “Carnet de Route” ; porteur d’un récit-guide pour l’événement “le bourdon sur la Via II” à Bougarber en Béarn ; auteur de chroniques pour le spectacle de danses “Urraska” de la Compagnie Zarena Zarelako ; narrateur du fil rouge lors du spectacle “Pottoka dantzan” à Ossès ; lors du spectacle-anniversaire “Elai Alai – 50 urte” de la compagnie de danse Elai Alai de Portugalete (Bizkaia), au Teatro Campos de Bilbao ; “N’ayez pas Peur” à Bunus autour des sculptures de Christophe Dumont, avec le musicien Jean-Christian Irigoyen et Patrick Auzier pyrotechnicien ; “Au pays des Cocagnes”… à Lectoure dans le Gers ; dans le cadre de divers événements organisés par l’association Supazterra et Intxauseta à Bunus (Basse Navarre) et à Paris (Olympia, Bercy) ;

One comment

  1. […] un exellent cru, ce petit spectacle se bonifie de scène en scène… Présentation et extraits ici. Voici quelques images du spectacle du Château de Vauclaire en Provence au château de Viella dans […]



Erantzunak itxita daude.